Un mariage au château de Kerambourg à Landaul

J’ai tout d’abord retrouvé Loïc le matin directement au château de Kerambourg (ou le mariage aura lieu) où j’ai pu immortaliser ses préparatifs. Pour une fois, je n’ai pas photographié ceux de la mariée qui n’était pas très à l’aise avec cette idée. 

Dans la cour du domaine, Loïc et Aurélie ont pu se découvrir mutuellement avant de faire quelques photos de couple aux abords du château profitant des portes colorées et de la végétation en fleur.

Cette micro-séance n’est pas la vraie séance couple mais, j’aime beaucoup ces photos faites sur le lieu de réception. C’est d’une part une petite bulle pour les mariés, mais aussi souvent le premier face à face avec l’appareil photo…

La cérémonie civile a eu lieu en début d’après-midi à la mairie de Ploemel avant de reprendre la direction de Kerambourg, à Landaul, cette fois-ci accompagnés des nombreux invités.

C’est là, au milieu de la cœur que s’est déroulée la Cérémonie laïque dans un esprit nature et champêtre. Ce fut une cérémonie empreinte de douceur, de complicité, à l’image du couple que forme Aurélie et Loïc. 

Après un échange d’alliance tendre et une sortie sous une pluie de pétales, Aurélie et Loïc ont traversé la cour pour rejoindre la réception en invitant les convives à les suivre. 

Le vin d’honneur s’est déroulé en extérieur, dans un esprit de déambulation entre les différents espaces jeux, photobooth, salon et buffet.

Pendant le vin d ‘honneur, nous avons réalisé quelques photos de groupes avec les parents et témoins. 

Les invités ont ensuite pris place dans la superbe salle du château de Kerambourg aux poutres apparentes et aux murs de pierre, mis en valeur par une décoration chaleureuse et soignée. 

Le repas s’est déroulés au rythme des discours, jeux, chorégraphies et chansons, avant que les mariés ouvrent le bal. 

Après cette agréable journée, j’ai retrouvé nos 2 tourtereaux un soir de la semaine qui a suivi pour une séance Day-After. 

L’avantage de ce type de séance couple, c’est que la pression est entièrement retombée. On a la maîtrise de l’heure, de la météo, des lieux (en général) et surtout… on a le temps ! 

Je propose souvent aux mariés de choisir 2 à 3 endroits qui les touchent. On va ainsi pourvoir varier les plaisirs en allant sur des sites différents : mer, campagne, bois etc…

Aurélie et Loïc étaient en recherche de vieilles pierres, d’eau et de bois. Ce que nous avons trouvé autour du château de Keravéon à Erdeven. Nous avons poursuivi la séance autour des alignement de menhirs d’Erdeven avant de nous diriger vers le Golfe pour finir la séance au bord de l’eau. 

www.kerambourg.com

Les chroniques d'un photographe de mariages

Capturer les émotions.

Retour haut de page